Michèle Pierre, violoncelliste

Née en 1990, Michèle débute le violoncelle au conservatoire du Havre avec Aline

Bertrand. Très vite, elle s'intéresse à différents univers musicaux et étudie

notamment quatre ans le Jazz au Jupo (école de Jazz du Havre) en parallèle avec sa

formation au conservatoire. Elle vient de terminer son Master au Conservatoire National Supérieur de Paris après un an passé dans la classe de Raphaël Pidoux, et quatre années avec Philippe Muller.

 

Michèle affectionne tout particulièrement la musique de chambre.

En 2010, elle fonde avec Armen Doneyan, guitariste, le duo Soleá avec lequel

elle obtient une licence de musique de chambre au CNSMDP dans la classe de

François Salque. Le duo remporte en Mai 2014 le concours international Leopold

Bellan, ainsi que le prix du public lors de la Superfinale du concours réunissant alors

toutes les disciplines. Les deux musiciens obtiennent également le premier prix, le prix

du public et le prix du jeune public lors du tremplin de musique de chambre de

Rabastens, dans le cadre du festival "Les moments musicaux du Tarn ». 

Ils remportent en 2015 la Bourse des partenaires au concours de musique de chambre

de la FNAPEC. Ils se sont produits en Octobre dernier dans l’émission de Gaëlle Le Gallic « Génération jeunes interprètes », sur France Musique.

 

Elle fonde également le quatuor à cordes Syrma avec lequel elle étudie au CRR de Paris avec Luc-Marie Aguerra du célèbre quatuor Ysaïe. 

 

Michèle participe régulièrement depuis quatre ans à l'Orchestre de violoncelles de

François Salque et se produit dans diverses grandes salles (Théâtre du Châtelet lors

des Concerts de l'improbable de Jean François Zygel, Hôtel Royal d'Evian, Théâtre

Montansier à Versailles..) et auprès d’artistes tels que Eric-Maria Couturier, Xavier Phillips… Elle joue ponctuellement avec Daniel Mille dans son projet « Daniel Mille joue Piazzola ». 

 

Michèle s’intéresse aussi beaucoup aux musiques actuelles, improvisées et amplifiées : elle est membre du groupe de folk Mathilda Tree, ainsi que du groupe rock-chanson française créé par Najar, chanteur et guitariste. Elle fonde le duo de violoncelles Brady avec le violoncelliste Paul Colomb, duo d’improvisation à deux violoncelles.

 

Michèle est lauréate du concours international Flame 2014.

 

En 2015, elle reçoit le très généreux soutien de la Fondation Meyer, pour le

développement culturel et artistique.

 

Michèle est violoncelle solo de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire depuis Septembre 2015.

 

C’est au conservatoire du Havre, avec Aline Bertrand, que Michèle débute le violoncelle à l’âge de sept ans. Très rapidement, elle ressent le besoin de s’ouvrir à divers univers musicaux et suit en parallèle du conservatoire, une formation au Jupo, école de Jazz havraise.

C’est après une année passée à la HEMU de Lausanne dans la classe de François Salque qu’elle intègre le CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller, puis celle de Raphaël Pidoux. Elle obtient son master mention Très Bien en 2015.

 

Passionnée de musique d’ensemble, Michèle multiplie les projets en plus du duo Solea.

 

Depuis six ans, Michèle forme avec le violoncelliste Paul Colomb le duo Brady. Leur répertoire mêle à la fois les duos écrit pour deux violoncelles, de l’époque baroque à aujourd’hui, en passant par des compositions personnelles et beaucoup d’improvisation.

Michèle se produit au sein de la compagnie "Miroirs étendus" dans une revisite de la "Damnation de Faust" de Berlioz, création musicale d'Othman Louati et création vidéo de Jacques Perconte.

Violoncelliste éclectique, Michèle s’investit dans différents projets de musiques actuelles et improvisées ; elle a joué avec le Sacre du Tympan, ensemble créé par Fred Palem, et a pris des cours avec Vincent Segal, Richard Galliano, Vincent Courtois.

 

Michèle est violoncelliste solo de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire depuis 2015.

 

Elle est lauréate du concours Flame 2014.