Le duo Solea est né de la rencontre entre Armen Doneyan, guitariste, et Michèle Pierre, violoncelliste, sur leur lieu d'études, le Conservatoire National Supérieur de Paris.

           Depuis maintenant cinq ans, les deux musiciens abordent avec plaisir le répertoire du duo guitare-violoncelle et ont eu un vrai coup de cœur pour les œuvres d'Espagne et d'Amérique du Sud :  Manuel de Falla, Enrique Granados, Joaquin Nin. Le nom du duo en découle : la Soleá est l'une des formes du Flamenco.

    Le duo s'intéresse aussi à la musique romantique, ainsi qu'à la musique contemporaine avec des compositeurs tels que Serge Kauffman ou encore Raffaele Bellafronte.

           En juin 2013, Michèle et Armen obtiennent leur licence de musique de chambre au CNSMDP après avoir étudié un an dans la classe de François Salque et Itamar Golan.

           Le duo est lauréat de plusieurs concours : ils gagnent la plus haute récompense au concours international Leopold Bellan, ainsi que le prix du public lors de la superfinale. Ils remportent également le premier prix, le prix du public et le prix du jeune public au tremplin de musique de chambre de Rabastens. En Avril 2015, les deux musiciens se voient attribuer une bourse au concours de musique de chambre de la Fnapec.

Formé par le guitariste Armen Doneyan et la violoncelliste Michèle Pierre, le Duo Solea est un ovni musical de la scène classique.


Leur premier disque, paru en 2018, a récemment obtenu les 4 étoiles du magazine Classica.

Lauréat de concours internationaux (1er prix Leopold Bellan et prix du public, 1er prix Rabastens et prix du public, bourse des partenaires de la FNAPEC), le Duo Solea est régulièrement invité à se produire dans un grand nombre de concerts et de festivals (Jeunes Talents, Musicales de l’Orangerie, Musique à La Prée, Scènes du Jura, Lunéville, La Brèche...) ainsi que dans des émissions de radio (Générations jeunes interprètes de Gaëlle Le Gallic, Classic Club de Lionel Esparza).

C’est en 2012 que Michèle et Armen, alors étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, tombent sous le charme du mariage entre leur deux instruments : l’association de la guitare et du violoncelle est riche en couleurs et textures contrastées.
Ils étudient auprès de François Salque et Itamar Golan, et obtiennent leur licence de musique de chambre en 2014.

Les deux musiciens ont à coeur de créer du répertoire pour leur formation, et font des commandes à de jeunes compositeur (Trois Duos Amoureux de Romain Dumas) et compositrice (Le Mirage de Seongmi Kim).


Dans la même démarche, ils co-créent et assurent la direction artistique du festival La Semaine Classique du Lavoir qui a lieu tous les ans au Lavoir Moderne Parisien, unique théâtre de la Goutte d’Or.

Soucieux de rendre la musique classique accessible à tous, ils créent en partenariat avec les Jeunesses Musicales de France Décacorde, péripéties à dix cordes, concert mêlant humour et musique. Le spectacle sera joué devant plus de 30.000 enfants lors d’une tournée de 120 représentations dans toute la France.